Le vestibule

Le vestibule est une pièce de transition qui dessert les pièces de réception. C’est ici que sont reçus les invités.

Au-dessus des portes du vestibule ont été placées deux inscriptions latines qui mentionnent des évènements historiques qui ont marqué le Château : le terrible incendie de novembre 1921 (au-dessus de la porte de gauche) et l’occupation du 1er étage par les allemands durant la Seconde Guerre mondiale, Salin vivant au rez-de-chaussée à cette période (au-dessus de la porte de droite).

Plan du vestibule
Dessin : Cartouches avec décors et inscriptions

1 & 3

Cartouches avec décors et inscriptions

Domus restitua/Memoria maiorum lotharingiae matri/Filius V.S.L.M./1751-1922. » 
« La maison restaurée, pour la mémoire de nos ancêtres est dédiée à la terre Lorraine par son fils »
 

Dessin : Vierge & l'enfant

2

Vierge & l'enfant

À travers les traits et les attitudes nobles des personnages, on retrouve le style particulier de l’entourage de ce célèbre artiste du XVIIe siècle qui fut premier peintre de la cour de Louis XIV.

Dessin : Coffre de fer forgé offrant une serrure à huit pennes

4

Coffre de fer forgé offrant une serrure à huit pennes

Ce coffre, réalisé en bois et fer forgé, est particulièrement solide grâce aux bandes de fer qui soulignent ses angles et ses bordures. Sur sa face figure une fausse serrure ; la véritable est sur le couvercle et elle actionne un système à huit pênes qui s’étend sur trois côtés du coffre.
 

Dessin : La Vierge debout tenant l'Enfant

5

La Vierge debout tenant l'Enfant

Cette sculpture en pierre date de la fin du XIVe siècle et a gardé sa polychromie. Les deux personnages ont la peau foncée, ton caractéristique de certains visages des Vierges du Moyen-Âge improprement appelées « noires ».

Dessin : Sainte Anne, la Vierge et l'Enfant

6

Sainte Anne, la Vierge et l'Enfant

Sainte Anne, la Vierge et l'Enfant est un thème iconographique chrétien qui groupe les trois générations : la grand-mère, Anne, la mère, Marie et l'Enfant Jésus. Cette sculpture en bois de noyer était à l’origine peinte, c’est une œuvre d’art populaire du XVe siècle de la région de Sarrebourg.